Notre Blog

Le dernier costume de Charlot… un costume sans manches

ACTE I. Nous sommes le 25 décembre 1977 à Lausanne. Deux losers à bord de leur break des année 50 se rendent en ville pour tenter de faire quelques courses avant le réveillon. Ils rentrent ensuite à la maison, qui est en fait un garage délabré.

Le lendemain, en fin de matinée, après une nuit passée devant la télé accompagnée de mauvais vin, ils émergent difficilement et sur la table encombrée prennent leur petit-déjeuner. A la télé arrive alors l’information principale du jour : la mort de Charlie Chaplin. Le présentateur évoque la vie de Charlot avec quelques extraits de films.

ACTE II. Tout début de mars 1978, les deux hommes de la séquence précédente sortent d’un cimetière des environs de Lausanne avec un cercueil. Ils le déposent dans leur break et s’enfuient rapidement.

La voiture arrive devant leur garage, la porte s’ouvre et la voiture s’engouffre à l’intérieur. Les hommes sortent alors le costume en planches et le déposent sous des éléments de carrosserie à côté. La voiture ressort et disparaît. Le véhicule passe devant le lac de Genève puis devant une grande demeure au fond d’un parc. Le break s’arrête en rase campagne devant un café qui abrite une cabine téléphonique.

Dans leur cuisine-bureau-salle à manger, les deux hommes regardent les infos où on évoque la disparition du cercueil de Charlie Chaplin de la tombe où il reposait depuis le 27 décembre dernier.

Le lendemain, le plus jeune des deux comparses achève un cauchemar dans son lit alors que depuis le garage à côté, l’autre frappe bruyamment sur de la tôle. S’ensuit une discussion houleuse qui évoque la présence de la bière du plus célèbre personnage du cinéma mondial chez eux.

Plus tard dans la journée, aux abords d’un champ, la voiture des comparses est garée dans un petit chemin. Ils terminent alors l’ensevelissement de l’encombrant cercueil de Charlot.

 

ACTE III. Au mois de juin de la même année, sur une route qui borde un champ de blé, une équipe de policiers accompagne les deux comparses sur le lieu où se trouverait le cercueil de Charlie Chaplin.

Dans le cimetière de la commune, plus tard, un journaliste face caméra explique dans la fin de son sujet que le personnage de Charlot repose enfin en paix sous une dalle nouvelle de béton armé.

Pendant qu’il termine son propos, l’ombre de Charlot passe furtivement dans les tombes derrière lui mais il ne la voit pas. Est-ce un fantôme ?

Guy Gauthier

Et vous, qu'en pensez-vous ?