Notre Blog

Michel Charrel notre ami d’UBC (Le temps qui passe et une jeune fille Française) me téléphonait ce jour pour me dire son émotion à l’annonce de la disparition d’Emmanuelle Riva.

Née dans une famille ouvrière d’origine italienne, les Riva, de la vallée de la Vologne, dans les Vosges, la jeune fille ne peut se satisfaire du métier de couturière auquel elle semble destinée. Elle se joindra plus tard à une petite troupe amateur de Remiremont

Michel me disait que c’était après la projection de « Hiroshima, mon amour » d’Alain Resnais d’après Marguerite Duras qu’il eu envie de faire du cinéma.

Il l’a rencontrée (enfin vu car trop intimidé, il n’a pas pu lui parler) plus tard aux côtés de Jacques Brel dans le film d’André Cayatte « Les risque du métier » où il avait une scène avec Brel, mais pas avec elle qui jouait la femme du Grand Jacques

Guy Gauthier

Et vous, qu'en pensez-vous ?