Notre Blog

JILBER chante JULOS BEAUCARNE

Je viens de recevoir le dernier opus de l’ami Jilber Fourny (sans G et sans t), que ce bougre de gaillard a consacré avec talent à (notre) ami Julos Beaucarne.

Julos Beaucarne à 81 ans est un artiste, conteur, poète, comédien, écrivain, chanteur, sculpteur Belge, chantant en Français comme en Wallon.

Après le meurtre de sa compagne par un déséquilibré en 1975, son style devient encore plus profondément humaniste. Il écrit cette nuit-là « reboiser l’âme humaine » par « l’amour, l’amitié et la persuasion ».

Julos a été choisi comme symbole du peuple belge pour chanter un hommage au roi Belge défunt, lui l’anarchiste jusque dans la moelle de ses os. Il a, c’est le comble, par ailleurs, été anobli en 2002 par le Roi Albert II.

25 albums, des romans, des poèmes, des BD, plus le métier d’acteur sur le tard dans quelques films français !

Cela ne m’étonne guère au fond car le bon Julos venu à Champigneulles, chez nous, il y a quelques années, m’avait frappé par sa gentillesse, sa simplicité et son sourire d’enfant.

Belle œuvre que ce CD de 18 chansons ! La première est la célèbre « Je ne songeais pas à Rose » (de Victor Hugo pour le texte) où le violoncelle de Yann Jenny, qui signe là aussi les enregistrements et le mixage, se fait discrètement entendre.

Ne pas oublier la guitare généreuse et éblouissante de Martial Robillard ! La touche de fraîcheur d’Élise, la note hamiltonienne de Cécile ainsi que le professionnalisme incontesté des musiciens !

Le CD s’écoute comme une bouffée de poésie où les soubresauts de la voiture (lecteur CD) ne peuvent rien sur cette belle envolée !

Contacts et achats : Anonyme et moins, 4 chemin du Pré-Haraucourt, 54160 Pulligny (France)

balad48

Et vous, qu'en pensez-vous ?